Séminaire Doctorants

Publié le 8 septembre 2021 Mis à jour le 9 novembre 2021

Séminaire des doctorants

Date(s)

le 17 septembre 2021

11h30-12h30
Lieu(x)
Université Paris 8, Maison de la recherche, salle A3-317
Nous aurons le plaisir de découvrir les travaux de deux doctorants du laboratoire lors de ce premier séminaire de l'année universitaire 2021-2022.

L'intervention de Sarah Esteves (codirection Serge Caparos & Corentin Gosling) portera sur "L'effet de l’importance d’une décision sur l’effet du cadre".

Résumé :
L’être humain ne prend pas ses décisions de façon purement mathématique et  rationnelle, il est influencé par des facteurs secondaires qui n’ont aucun lien direct avec le choix, mais qui peuvent néanmoins affecter ce choix de façon drastique. Le cadre de la décision est l’un d’eux ; la façon de présenter un problème ou de modifier la formulation d’une phrase n’altère pas le problème en lui-même, mais change fortement le choix des individus. Il existe certaines caractéristiques qui peuvent faire varier la sensibilité à cet effet du cadre, dont l’importance de la décision. L’objectif de cette thèse est de mieux comprendre ce facteur, qui est l’un des principaux modérateurs de la sensibilité et la résistance à l’effet du cadre. Pour cela, nous allons mener une méta-analyse qui permettra d’identifier l’impact global de l’importance sur la sensibilité à l’effet du cadre, puis identifier les variables modératrices de l’importance pour mieux en comprendre les processus sous-jacents.

L'intervention de Guillaume Mazo (Directrice : Clair Vallat-Azouvi) s'intitule "PLASTIM-MDTC : Rééducation de la mémoire de travail après traumatisme crânien modéré à sévère".

Résumé :
Des troubles de la mémoire de travail (MDT) persistent souvent à long terme après une lésion cérébrale acquise (LCA), et engendrent des difficultés en vie quotidienne (Azouvi et al. 2017). Depuis quelques décennies des méthodes de rééducations cognitives ont été développées. Cependant, le niveau de preuve actuel de ces méthodes demeure encore modeste et les mécanismes sous-jacent aux progrès cognitifs sont encore mal connus. L’objectif de l’étude PLASTIM-MDTC est d’étudier à l’aide de l’imagerie cérébrale les effets d’une rééducation en MDT chez des patients traumatisés crânien.
 

Mis à jour le 09 novembre 2021